• Flux RSS
  • Contact
cliquez pour agrandir l'image

CEDRIC CLAUSS : Le savoir-faire récompensé

A 22 ans, (il les a fêtés lors du 2e jour de compétition aux Emirats), Cédric Clauss compte déjà un joli palmarès. Le garçon, qui a grandi à Duppigheim vient de se distinguer dans son métier, celui de jardinier-paysagiste, en enchaînant plusieurs distinctions qui l’ont mené à Abu Dhabi où a eu lieu la 44e édition des Olympiades des Métiers.

Le parcours qui a mené Cédric Clauss à la plus grande compétition internationale de la jeunesse et de la formation professionnelle est plutôt remarquable. Désigné meilleur apprenti de France dans son métier en 2012, il obtient son bac en 2014 avant de poursuivre ses études par un BTS au CFA Roville-aux-Chênes, petit village situé au cœur des Vosges, réputé pour son Ecole d’horticulture et de paysage. C’est là qu’il fait la connaissance de Lucas Meyer, originaire d’Enchenberg (région de Bitche), autre passionné de ce noble métier. Le binôme se met de suite au travail et franchit les différents paliers.

Ils ont d’abord été sélectionné au CFA, puis se sont classés premier dans le concours de la petite région Lorraine avant le Grand-Est. Lors de l’épreuve nationale, en mars dernier à Bordeaux, ils ont décroché la médaille d’Or qui leur a ouvert la porte d’Abu Dhabi.

S’ensuit alors une longue période de préparations, physiques, mentales et techniques, ici Avec l’Equipe de France au CREPS de Chatenay Malabry, là au Lycée Le Fresne à Angers ou plus régulièrement à Roville-aux-Chênes. La préparation axée autour du réveil et du renforcement musculaire était indispensable car ils devaient se préparer à quatre jours de compétition intense.

Arrivé aux Emirats Arabes Unis le 11 octobre, la délégation française (la plus grande parmi 62 pays représentés) a permis à ses compétiteurs de se détendre avant de passer aux choses sérieuses.

« On a fait quelques visites, mais on avait plus la tête à la compétition. Une fois sur place, on a essayé de rester concentré, en fait on était dans notre bulle » en sourit encore Cédric.

La multiplicité des compétences à maitriser, la nécessité de travailler en équipe, connaître les techniques de végétation ou le travail des matériaux sont autant de critères pour réaliser un aménagement paysager évolutif sur 42 m2, dans un délai imposé de 22 heures.

« En fait on avait 4 jardins à réaliser, en rajoutant chaque jour d’autres éléments. »

Le binôme de l’aménagement paysager n’a pas pu accéder au podium se contentant d’une honorable médaille d’Excellence.

Aujourd’hui paysagiste dans une entreprise à Lingolsheim, Cédric envisage son avenir avec sagesse. Avec quelques interrogations aussi « J’aimerais bien tenter une aventure dans un autre pays, mais je dois encore développer mon expérience » Avec son CV, le jeune homme peut voir venir, son savoir-faire est déjà en partie reconnu


 

cliquez pour agrandir l'image

CHAMPIONNE DU MONDE !

 

En juin 2017, Léa Richert, la jeune triathlète native de Duppigheim s’est envolée pour les Championnats du Monde UNSS de Triathlon au Brésil. Elle a dignement représenté la France puisqu’elle y a décroché une médaille d’or par équipe et une de bronze en individuel. Retour sur cette expérience inoubliable.

Tout a commencé à Chartres au mois de Septembre où Léa et son équipe remportent la course sélective pour les Championnats du Monde. Une première épreuve où seuls les vainqueurs sont qualifiés ! L’exploit est là, ils réussissent à battre les deux lycées de la région parisienne (Versailles et Issy) qui trustent les victoires depuis de nombreuses années !

Huit mois plus tard les quatre jeunes (Léa, Annaëlle, Gauthier et Benjamin), scolarisés au lycée Henri Meck à Molsheim  affrontent les plus grandes nations au Brésil et remportent le titre mondial devant le Brésil et l’Allemagne. La compétition s’est déroulée à Aracaju, capitale de Sergipe situé au Nord-est du Brésil. Au delà de la concurrence, les triathlètes ont vécu une formidable aventure humaine, des liens forts se sont créés entre les représentants des différentes nationalités.

Parallèlement, Léa remporte une médaille de bronze en individuel, une prouesse inattendue à un tel niveau. La sociétaire du TRIMOVAL MOLSHEIM, club-phare de triathlon en Alsace pratique ce sport exigeant depuis l’âge de 10 ans à raison de sept entraînements par semaine. Ces deux titres sont l’aboutissement d’un travail acharné et une récompense bien méritée !

Petit rappel pour les non-initiés, le triathlon est l’enchaînement sans interruption de 3 disciplines sportives exigeantes : la natation, le vélo et la course à pied.

À noter également qu’après le bronze et l’or des mondiaux scolaires , Léa a également obtenu l’argent aux Championnats de France d’aquathlon cet été avec deux coéquipières de son club, le TRIMOVAL MOLSHEIM. Elle aura donc pu goûter, cette année, aux trois couleurs au niveau national et international !

Enfin pour couronner le tout, Léa et son équipe ont été invité à l’Élysée par le président de la République M. Macron. Ils ont participé à la réception en l’honneur de la victoire de la France à l’organisation des JO de Paris 2024. Ils ont ainsi pu côtoyer les plus hautes personnalités de l’État ainsi que les meilleurs sportifs français actuels et anciens (Teddy Riner, Tony Estanguet, Marie-Josée Pérec, Alain Bernard, David Douillet, …). De nombreuses photos et selfies avec toutes ces personnalités laisseront une trace indélébile de cette formidable aventure

Retour haut de page
Retour haut de page